De Chris Bangle à Adrian Van Hooydonk

Publié le par bmwblogs

                    
                          


Ses lignes audacieuses ont inspiré toute l’industrie automobile. Devenu en 1992 designer en chef de BMW, l’Américain Chris Bangle, 52 ans, a complètement révolutionné la gamme BMW. Il a réussi à sortir le groupe de son style conservateur, poussant la nouveauté à l’extrême jusqu’à lancer en 2008, l’inimitable Gina, la voiture du futur. Les voitures créées par cet orfèvre à la « gouge » unique ont connu un énorme succès tant ses projets personnels et ses défis étaient on ne peut plus iconoclastes.

Si iconoclastes d’ailleurs qu’il finira par susciter toutes les controverses. Parmi elles, le tortueux Z4 et surtout  la grande routière Série 7 E65. Mais Bangle aura pratiquement touché à pratiquement toutes les BMW, de la X3 à la 135i en passant par la série 6. Mais Chris est aussi et surtout renommé pour son « bangle butt », ce fameux derrière de voiture qui l’a fait connaître mondialement, tant le style est audacieux. Que l’on adhère ou pas à la plastique de Bangle, il est franc de reconnaître que l’homme aux lunettes rondes a réussi à insuffler un nouveau souffle au design automobile dans son ensemble.

Seulement depuis février 2009, Bangle quitte ses fonctions de numéro un du design du groupe BMW en cédant la place à son fils spirituel  Adrian Van Hooydonk (un Néerlandais de 44 ans) qui en prend désormais les rênes. Parcours atypique pour un Bangle qui se destinait pourtant à une carrière de prêtre méthodiste. Son sacerdoce, il l’exercera en grande partie en Bavière.

Publié dans Automobile BMW

Commenter cet article